Hoya

Les matières Hoya sont innovantes, confortables et sophistiquées ; elles bénéficient des méthodes de développement et de production les plus évoluées.

Santé visuelle un filtre pour la lumière bleue

Le verre minéral a été longtemps la matière première préférée des fabricants de verres ophtalmiques. Malgré son poids plus important que les matériaux organiques, le verre résiste aux rayures et reste propre longtemps. Au même titre que les matériaux composites, le verre minéral peut bénéficier de différentes teintes et traitements, et se prête donc à tous les modes de vie.

Toutefois, les porteurs de lunettes sont devenus plus exigeants et font désormais preuve de plus de discernement. Ils attendent aujourd'hui des verres plus minces et plus confortables. Pour répondre à cette demande Hoya a mis au point des verres organiques haut indice.

De nouveaux défis pour les verres ophtalmiques

Les matières composites à fort indice présentent de nombreux avantages et Hoya en a tout naturellement intégré un grand choix à son offre. Hormis ses excellentes qualités optiques, chaque matière est légere, mince et résistante aux rayures.

Hoya a réussi à améliorer ces propriétés. Aussi, nos verres organiques répondent de plus en plus précisément aux attentes et exigences des consommateurs.

Associés à des montures conçues pour tenir compte de l'évolution de la mode et des goûts, avec toute une palette de teintes et différents traitements mis au point par Hoya, les verres organiques Hoya sont les meilleurs du marché en termes de qualités optiques et d'élégance.

Nouvelle technologie un filtre pour la lumière bleue

Nouvelle technologie un filtre pour la lumière bleue

Qu’est-ce que la lumière bleue et où trouve-t-on la lumière bleue ?
 
Le spectre électromagnétique, qui constitue le rayonnement solaire, est poly-chromatique. C’est-à-dire qu’il est composé d’une multitude de rayons, chacun caractérisé par une longueur d’onde (cf. la décomposition spectrale de l’arc-en-ciel).
Il existe une relation entre les longueurs d’onde et l’énergie lumineuse. La lumière est donc un rayonnement électromagnétique, dont l’énergie des particules qui le compose est inversement proportionnelle à la longueur d’onde.
Le spectre de la lumière visible s’étend entre 380nm et 780nm (EN ISO 13666).

Trois grandes familles sont présentes dans le spectre :
Ultraviolets (UV)
Lumière visible
Infrarouges (IR)
 
 
La lumière bleue fait partie de la lumière visible, elle s’étend entre 380nm et environ 500nm, elle est donc partie intégrante de la lumière visible.
Par ailleurs, on la trouve dans les lumières artificielles : les écrans LED/LCD, qui composent par exemple les tablettes et smartphones, et qui émettent souvent beaucoup de lumière bleue.

Ecran_lumiere_bleue

Quels sont les impacts de la lumière bleue ?
 
L’œil de par son chromatisme est « myope » à la lumière bleue. Ce qui aurait une répercussion sur l’état réfractif de nos yeux et par voie de conséquence sur notre accommodation…
La lumière bleue est importante pour l’Homme car elle pourrait avoir une certaine influence sur son horloge interne. Une surexposition à la lumière bleue (iPad, LED…) pourrait empêcher de trouver le sommeil, même si la fatigue se fait ressentir. Il est conseillé d’éviter de passer trop de temps devant des écrans avant d’aller se coucher.
 
Comme sur beaucoup de sujets, les chercheurs et scientifiques ne sont pas tous unanimes sur les impacts visuels de la lumière HEV (Haute Énergie Visible).
Certaines études relatent qu’elle serait impliquée dans des atteintes oculaires.
Comme une probable association à une forme de vieillissement prématuré du cristallin (cataracte corticale principalement), lors d’expositions particulièrement importantes aux UV. Une autre question se pose concernant certaines atteintes de la rétine, comme dans l’évolution de la DMLA…
 
 La lumière bleue est très diffusante dans les milieux optiques, elle pourrait être pour nos yeux, à l’origine de certains phénomènes d’éblouissement
 
 Les solutions HOYA et les caractéristiques de ce traitement
 
Une teinte jaune permet de réduire la transmission de la lumière bleue visible !
Ce n’est cependant pas esthétique mais est utilisé parfois dans les implants intraoculaires après chirurgie de la cataracte.
Un traitement qui reflète la lumière bleue permet de réduire la transmission d’environ 10%.
C’est pour cette raison que HOYA lance cette année le traitement antireflet Hi-Vision LongLife BlueControl.
Le Hi-Vision LongLife BlueControl présente pour les porteurs les mêmes bénéfices que le Hi-Vision LongLife.
Dans un souci de prévention, HOYA innove avec le BlueControl.
Le porteur pourra profiter d’une protection contre les effets néfastes éventuels de la lumière HEV, présente dans la plupart des écrans.
 
 
À qui s’adresse le Hi-Vision LongLife BlueControl ?
À tous les utilisateurs fréquents de produits technologiques (tablettes, smartphones…), quelque soit leur âge.


Copyright 2014© Abimes Concept